Plateforme de Lomé

Côte d'Ivoire : Journées de présenration de la Plateforme de Lomé

En janvier 2019, l’association internationale de la mutualité (AIM) organisait à Lomé (Togo), sa 2ème  conférence en Afrique sur le thème : « la pari de la mutualité au 21ème. Cette rencontre a été l’occasion de discuter de l’avenir du mouvement mutualiste, notamment sur le continent africain. Les réflexions lors de la conférence ont abouti à l’adoption de «  la Plateforme de Lomé ».

La « Plateforme de Lomé » est un document politique issu d’un processus de réflexion et de rédaction collectives mené par le mouvement mutualiste européen et africain. Son objectif est de renforcer le rôle des mutuelles de santé pour l’extension de la protection sociale et plus spécifiquement la couverture de santé universelle en Afrique.

Le document s’adresse à tous les acteurs de la protection sociale universelle, tant aux niveaux international (institutions spécialisées des Nations Unies, Banque Mondiale), que régional (organisations régionales africaines, ouest-africaines, d’Afrique centrale, Union européenne) et national (ministères de la santé, du travail et des affaires sociales et ministère des finances).

Il s’adresse également au mouvement mutualiste, en ce qu’il lui donne une feuille de route vers l’intégration des mutuelles de santé dans les efforts d’extension de la couverture santé universelle. Des plans d’action nationaux, particuliers, devront être développés par le mouvement mutualiste en fonction du contexte national de chaque pays.

C’est dans ce contexte que l’Agence Ivoirienne de Régulation de la Mutualité Sociale (AIRMS) et le Programme d’Appui aux Stratégies Sociales (PASS) ont organisé, avec les acteurs mutualistes clés en Côte d’Ivoire, des journées de présentation et d’appropriation  de « la Plateforme de Lomé » sur le thème : « La plateforme de Lomé : quelle contribution des Mutuelles Sociales dans la mise en œuvre de la Couverture Santé Universelle ? ».

La première journée a visé l’appropriation du document de politique par les mutuelles sociales et leurs faitières avec des discussions autour d’un panel d’experts. Il s’en est suivi la production d’un document de plaidoyer des mutuelles sociales auprès des institutions publiques, des partenaires techniques et financiers et de la presse.

La seconde journée, qui a connu la participation du Ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale et du Directeur de Cabinet du Ministre de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle, a consisté à une présentation officielle de « la Plateforme de Lomé » aux autorités publiques et aux PTFs et à la presse, suivi d’une sensibilisation à l’enrôlement à la CMU et l’adhésion des Mutuelles Sociales à la Plateforme.

Les discussions ont tourné autour de la pertinence de la Plateforme de Lomé aujourd’hui encore, la mobilisation du mouvement mutualiste dans la mise en œuvre de la CMU, la formation et la recherche dans le domaine de la mutualité à renforcer, les mesures qui doivent être prises par l’Etat pour assurer la viabilité des mutuelles sur le plan financier et fonctionnel afin de protéger les adhérents des mutuelles.

Lire plus

Comments:

For adding comments please sign up or log in