Burkina Faso

Le pays des hommes intègres aborde une année cruciale puisque dans un contexte de grande pression sécuritaire il va élire son nouveau Président.

Qu'en est-il de la CSU aujourd'hui ? Et quelle place peut donc lui être accordée dans ces circonstances ?

A ce jour et malgré la période difficile qu'il traverse, le Burkina Faso fait toujours plutôt belle figure dans la sous-région. Le taux de paiement direct des ménages démontre que la protection sociale est relativement bonne. Elle a sensiblement progressé ces dernières années grâce à la politique d'exemption de paiements des soins qui se poursuit avec ténacité et toujours l'honnêteté d'un suivi transparent. Du côté de l'offre, l'année 2019 a été compliquée par des mouvements sociaux, et l'amélioration semble très dépendante de la cohésion nationale, du leadership, et d'une meilleure gestion de la continuité de la politique publique.

La CSU est évidemment loin d'être la préoccupation nationale à ce jour. Tous les regards se tournent vers la situation sécuritaire, vers les élections, et l'espoir se situe sur la croissance et l'emploi peut-être davantage encore que sur l'amélioration des secteurs sociaux. Finalement le grand forum national sur la CSU a logiquement été repoussé, et pourtant la CSU n'est pas un sujet que l'on doit mettre entre parenthèses.

Cette page pays de la plateforme P4H vous proposera donc de suivre l'évolution de la CSU au Burkina Faso au travers peu ou prou les mêmes dossiers, alimentés à la faveur des nouvelles et des événements. Beaucoup est attendu au niveau de l'AMU, notamment le démarrage effectif des prestations au moins pour une partie des démunis sur financement de l'Etat. Après tout, notre nouvelle photo de page d'accueil l'atteste, le dossier est loin d'être enterré, il est même érigé de manière splendide sur le boulevard qui mène au fameux rond point des Martyrs à Ouaga 2000. Surtout le dossier AMU bénéficie d'un soutien de haut niveau et d'une Direction très fortement renforcée par la coalition issue du programme "Leadership pour la CSU". La "famille", comme elle s'appelle, ne cesse de surprendre par son engagement et sa diligence dans la réussite de l'AMU.

Nous souhaitons donc du fond du cœur que le Burkina encore une fois nous surprenne par sa capacité à s'engager, à combattre, et à avancer avec sagesse et détermination.

Bonne année 2020 à vous tous - et à chacun car le changement que nous voulons tous part de soi.

 

Read more

Nouvelle collaboration sur COVID-19 et Financement de la santé au Burkina Faso !

Les premiers documents sur COVID-19 et financement de la santé au Burkina Faso ont été ajoutés !

Collaborations

Highlights

Débat financement santé en Afrique

BURKINA FASO : Comment financer les systèmes de santé en Afrique de l’Ouest ?

Inauguration CM

BURKINA : Le Gouvernement poursuit les investissements dans la santé communautaire

unité d'hémodialyse Burkina

BURKINA-Hémodialyse : une subvention annuelle de 300 millions de francs CFA de l'Etat

Rencontre acteurs de la chaine publique

Burkina Faso-dépense publique : Un atelier réunit les acteurs à Manga

Cartes d'indigents CNAMU

BURKINA FASO-RAMU : plus de 1000 cartes d'assurance distribuées dans la région du Nord

ONIDS

Burkina Faso : L’ONIDS plaide pour l’effectivité de la couverture sanitaire universelle

Redevabilité budget santé

Burkina Faso-Financement de la santé : des jeunes impliqués dans le suivi budgétaire

National UHC Dynamics Card Burkina Faso

To overcome potential healthcare access deficits and the risk associated with catastrophic health expenditure, countries need to develop a sustainable system of social health protection, aligned with the SDG 3.8.2. The National UHC Dynamic Cards help to identify specific needs and gaps by presenting all relevant information on the UHC process in various countries. In this way, countries can learn from each other to achieve and maintain Universal Health Coverage (UHC). Click here to see the UHC process in Burkina Faso.