Niger

Le Niger est un pays enclavé d’Afrique de l’Ouest qui a une superficie de 1 266 491 km². Ses caractéristiques physiques sont marquées par des terrains écologiques fragiles et en constante dégradation. La population est de à 22 millions d’habitants (2019) avec un taux d’accroissement moyen annuel de l’ordre de 3,9%. En effet l’indice synthétique de fécondité reste le plus élevé au monde, de l’ordre de 7,6 enfants par femme en âge de procréer. Il va sans dire que cette situation pèse sur l’économie et sur toutes les politiques publiques, et rend l’évolution vers la CSU laborieuse.

Le taux de croissance réel de l’économie tourne autour de 5,0% ces dernières années malgré l’instabilité du secteur primaire marquée par des variations climatiques fréquentes. Rapporté par habitant, le PIB est de 236 300 FCFA en 2017, situant le Niger au 220ème rang sur 226 pays.

La plupart des indicateurs sociaux du pays en 2017 ont augmentés: (i) plus de la moitié (50,13%) de la population a accès aux centres de santé dans un rayon de 0-5 km, (ii) 28,4% de la population est alphabétisée en 2014, (iii) le taux brut de scolarisation  est de 77,7% en 2017, (iv) la couverture globale en eau potable est de 57,5% en 2015.

L’indice de développement humain du Niger demeure pourtant à 0,354 en 2017, plaçant le Niger au dernier rang  mondial. Environ 45,1 % de la population nigérienne vivent en dessous du seuil de pauvreté (moins d’un dollar US par jour). 

Pour un tel pays, la CSU pourrait signifier une plus grande attention au dividende démographique, le renforcement de la lutte contre la malnutrition, l’amélioration de l’accès à l’eau potable, de l’hygiène et de l’assainissement, un effort accru en matière d’éducation, un système de santé centré sur les soins de santé de base, et la mise en place de filets sociaux dont des mécanismes ciblés de couverture contre le risque maladie.

C’est en ce sens qu’une Stratégie Nationale de la CSU est en cours d’élaboration au Niger. En matière de couverture contre le risque maladie, la stratégie propose de concentrer les efforts à court terme sur la refonte du dispositif de gratuité des soins pour les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes. Cette politique, qui date de 2006, a le mérite d’être portée à haut niveau. Pourtant le manque de financement et de professionnalisme dans sa gestion l’a rendu non fonctionnelle, à tel point qu’elle a mis terriblement à mal le système de santé dans son ensemble. On assiste également à une hausse du paiement direct des ménages à près de 46% des dépenses totales de santé en 2017. En tout état de cause, la refonte de la gratuité est une urgence pour la CSU. Elle requiert une proposition technique nationale consensuelle. De plus, son financement dans le contexte national tendu requiert une coalition de très haut niveau pour asseoir le dispositif sur des engagements fermes et durables de l’Etat.

Principaux indicateurs de financement de la santé:

1. Part des dépenses de santé dans le PIB: 8% (2017)

2. la part des dépenses de santé dans les dépenses publiques: 10% (2017)

 

Read more

Nouvelle collaboration sur COVID-19 et Financement de la santé au Niger!

Les premiers documents sur COVID-19 et financement de la santé au Niger ont été ajoutés!

De nouveaux documents sur le Niger

Visitez les "collaborations" pour avoir accès aux anciens et nouveaux documents ! Vous y trouverez récemment postés les compte-rendu des 3 derniers GTR, le projet INAM ou encore les compte-rendu des rencontres de l'équipe LpCSU.

Où en est-on dans l'élaboration de la stratégie CSU du Niger ?

Concernant la stratégie CSU, deux actions sont programmées par le GTR/CSU et devraient se dérouler en juillet:

- finalisation de la stratégie CSU sur financement de l'OMS (les TDRs sont en cours de finalisation entre la DEP et l'OMS);

- détermination du panier de soins de l'AMU et de son costing par ENABEL ( le consultant est recruté et sera certainement à l’œuvre dès la réouverture des frontières aériennes avec la France).

l'objectif étant d'avoir d'ici Septembre une architecture de la CMU définie, ainsi que son panier de soins et le projet du plan stratégique 2021-2030 élaboré, en principe en bonne coordination avec la stratégie du FBP ( qui en constituera une composante), qui sera également définie en même temps avec l'appui de la BM.

Collaborations

Highlights

Les nigériens sont appelés aux urnes ce 21/02/21

Election présidentielle au Niger : les défis sociaux et politiques du président

picture COVID-19

Préserver les services de santé essentiels pendant la pandemie COVID-19 au Niger