JavaScript requis

Le site web de P4H est conçu pour fonctionner au mieux avec Javascript activé. Veuillez l'activer dans votre navigateur. Si vous avez besoin d'aide, consultez https://www.enable-javascript.com/

Comptes nationaux de la santé du Mozambique 2015 - P4H Network

Comptes nationaux de la santé du Mozambique 2015

Ce rapport présente une synthèse de l’exercice 2015 des comptes de la santé au Mozambique, qui visait à mesurer et à suivre les dépenses totales de santé des habitants du pays. Les comptes de la santé ont permis de recueillir des informations précieuses sur la source des fonds, le type de prestataire, les biens et services achetés et les maladies/domaines de santé prioritaires. Ces résultats sont cruciaux pour le ministère de la santé car ils permettent de mieux comprendre les performances du financement de la santé, y compris la durabilité, l’équité et l’efficacité des dépenses de santé, contribuant ainsi à la progression du pays vers la couverture sanitaire universelle. Voici quelques-unes des principales conclusions du rapport :

  • Les donateurs extérieurs ont financé 55 % des dépenses courantes de santé en 2015, soit une légère baisse par rapport aux 58 % de 2012. En revanche, le financement public est passé de 24 % à 27 % au cours de la même période.
  • Environ la moitié des dépenses de santé actuelles est mise en commun et gérée par le gouvernement pour fournir des services à l’ensemble de la population. Tandis qu’un tiers des dépenses sont effectuées par le biais de systèmes de financement privés tels que les ONG, les ménages, les employeurs ou les régimes d’assurance.
  • Les prestataires de soins primaires, y compris ceux qui offrent des services ambulatoires et préventifs, représentent plus d’un tiers des dépenses de santé actuelles.
  • En termes de catégories de dépenses, 40 % des dépenses en 2015 ont été allouées aux soins curatifs hospitaliers et ambulatoires, tandis que 26 % ont été consacrées aux soins préventifs.

 

Pour plus d’informations et de détails, veuillez consulter le rapport complet ci-dessous.

 

Crédit photo : Josh Appel- Unsplash