JavaScript requis

Le site web de P4H est conçu pour fonctionner au mieux avec Javascript activé. Veuillez l'activer dans votre navigateur. Si vous avez besoin d'aide, consultez https://www.enable-javascript.com/

Relever les défis et formuler des recommandations en vue d'une couverture sanitaire universelle en Chine - P4H Network

Relever les défis et formuler des recommandations en vue d’une couverture sanitaire universelle en Chine

Deuxième partie d’une série de deux articles, cet article de recherche publié dans le Lancet explore les lacunes institutionnelles qui empêchent d’assurer la couverture sanitaire universelle de la population en Chine et propose des recommandations en matière de financement de la santé et de protection sociale de la santé.

Ce rapport analyse les causes sous-jacentes des réalisations et des lacunes de la Chine en matière de couverture sanitaire universelle au cours des deux dernières décennies et propose des recommandations politiques pour faire progresser la couverture sanitaire universelle d’ici 2030. Bien qu’un engagement politique fort et des investissements financiers ciblés aient produit des résultats positifs en matière de santé reproductive, maternelle, néonatale et infantile et de maladies infectieuses, un système de prestation fragmenté et centré sur l’hôpital, l’augmentation des coûts des soins de santé, la faible couverture des régimes d’assurance maladie et la faible intégration de la santé dans toutes les politiques ont limité la capacité de la Chine à prévenir et à contrôler efficacement les maladies chroniques et à fournir une protection financière adéquate contre les risques, en particulier pour les ménages à faibles revenus.

Le document utilise un cadre conceptuel du système de santé et propose une série de recommandations politiques réalisables qui s’appuient sur des expériences internationales et une connaissance de première main du paysage institutionnel unique de la Chine. Il contient six recommandations : instaurer un système de prestation intégré axé sur les soins primaires qui restructure les incitations et les mécanismes de responsabilité des prestataires afin de donner la priorité à la prévention ; exploiter les outils numériques pour favoriser les changements de comportement en matière de santé ; moderniser les campagnes d’information ; améliorer la protection financière grâce à des réformes de l’assurance ; promouvoir une politique de santé pour tous ; et élaborer un cadre de suivi national avec des indicateurs de suivi affinés qui reflètent la charge de morbidité de la Chine.