JavaScript requis

Le site web de P4H est conçu pour fonctionner au mieux avec Javascript activé. Veuillez l'activer dans votre navigateur. Si vous avez besoin d'aide, consultez https://www.enable-javascript.com/

Bahreïn va lancer une assurance maladie obligatoire : Le Conseil suprême de la santé signe un accord - P4H Network

Bahreïn va lancer une assurance maladie obligatoire : Le Conseil suprême de la santé signe un accord

Bahreïn mettra en place une assurance maladie obligatoire pour les expatriés dans le courant de l’année et pour les citoyens à partir de 2023. Le résultat net sera une baisse du tourisme médical sortant.

LeConseil suprême de la santé   et  AonBahrain* ont signé un accord sur la mise en œuvre d’un régime d’assurance maladie pour les résidents étrangers dans le cadre du programme national d’assurance maladie (NHI).

Le projet vise à assurer la couverture des services de santé de base pour les résidents étrangers en fournissant un ensemble de services de soins de santé primaires et secondaires, en plus du traitement des urgences et des accidents. La couverture d’assurance doit être assurée par des compagnies d’assurance maladie du secteur privé.

Le ministère de la santé prévoit de commencer à appliquer l’assurance maladie obligatoire aux étrangers au troisième trimestre de 2022 et aux Bahreïnis au début de 2023.

La plupart des expatriés sont actuellement inscrits au
système de couverture de base
du ministère de la santé, dans le cadre duquel ils paient une cotisation annuelle de 72 BHD (190 USD) chacun. Selon les données officielles, le nouveau projet d’assurance maladie couvrira 720 000 étrangers résidant à Bahreïn.


*
Aon est une société mondiale de services professionnels de premier plan qui propose une large gamme de solutions en matière de risque, de retraite et de santé. 

Pour en savoir plus, lisez l’article complet publié à l’origine sur LaingBuisson.

Avez-vous quelque chose à dire sur la protection sociale de la santé et la couverture universelle de la santé au Bahreïn ? N’hésitez pas à nous en faire part dans la section des commentaires ci-dessous.