JavaScript requis

Le site web de P4H est conçu pour fonctionner au mieux avec Javascript activé. Veuillez l'activer dans votre navigateur. Si vous avez besoin d'aide, consultez https://www.enable-javascript.com/

Gratuité des soins au Burkina : 3,4% des patients affirment avoir payé pour des services - P4H Network

Gratuité des soins au Burkina : 3,4% des patients affirment avoir payé pour des services

Et de trois pour l’Observatoire citoyen sur l’accès aux services de santé (OCASS). Ce troisième rapport de l’année 2021 a été rendu public le 1er juillet dernier lors d’une conférence de presse. L’OCASS est un dispositif de veille citoyenne mis en place par le RAME (Réseau accès aux médicaments essentiels) et ses partenaires associatifs. La veille a consisté à collecter des informations sur les bonnes pratiques, les dysfonctionnements et les difficultés rencontrées par les usagers et les prestataires de soins dans 710 formations sanitaires réparties dans 39 districts sanitaires des treize régions du Burkina.

Les domaines concernés sont la prise en charge du VIH, de la tuberculose et du paludisme, la mise en œuvre de la gratuité des soins pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans, la gratuité de la planification familiale, la mise en œuvre de l’assurance maladie universelle, la prise en charge au niveau communautaire par les ASBC (Agents de santé à base communautaire) et le fonctionnement global des formations sanitaires.

Outre les points positifs relevés par le rapport, il est également ressorti des dysfonctionnements et des difficultés rencontrées dans les formations sanitaires visitées.

Ainsi, le rapport indique que 3,41% des bénéficiaires de la gratuité des soins ont affirmé avoir payé des services dans les formations sanitaires publiques, et 26,12% des formations sanitaires ont connu des ruptures de produits de prise en charge des bénéficiaires de la gratuité.

Source.