Niger

Le Niger est un pays enclavé d’Afrique de l’Ouest qui a une superficie de 1 266 491 km². Ses caractéristiques physiques sont marquées par des faciès écologiques fragiles et en constante dégradation. La population est estimée à 22,3 millions d’habitants en 2019 avec un taux d’accroissement moyen annuel de l’ordre de 3,9%. En effet l’indice synthétique de fécondité reste le plus élevé au monde, de l’ordre de 7,3 enfants par femme en âge de procréer. Il va sans dire que cette situation pèse sur l’économie et sur toutes les politiques publiques, et rend l’évolution vers la CSU laborieuse.

La croissance du Produit Intérieur Brut (PIB) réel a enregistré en moyenne 4,8% (contre une cible de 5,9%) sur la période 2017-2020.

Malgré les efforts déployés et les améliorations obtenues ces dernières années, la plupart des indicateurs sociaux-sanitaires restent en deçà des objectifs escomptés :

  • L’espérance de vie à la naissance est passé de 61,6 en 2017 à 62,4 en 2019 pour une cible de 64,4 en 2021. Cette faible amélioration est en lien avec l’état actuel des déterminants sociaux de la santé sur lesquels il faudra agir davantage (amélioration de la couverture sanitaire, amélioration de la couverture des besoins en logements décents, renforcement de l’hygiène et de l’assainissement,) et les résultats obtenus en matière de réduction de la mortalité.
  • Le taux d’alphabétisation des 15 ans et plus est de 28,20% en 2018 à 28, 60% en 2019 pour une cible de 39% en 2021.
  • Le taux de mortalité maternelle (pour 100 000 naissances vivantes) est passé de 520 en 2015 à 505 en 2018 et le taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans (pour 1000 naissances vivantes) est passé de 126 en 2015 à 95 en 2018.
  • Sur la période 2017-2020, l’incidence du paludisme est passée de 15 961 en 2017 à 19.802 cas pour 100.000 habitants en 2020, pour une norme recommandée de 10.000 cas pour 100.000 habitants.
  • La prévalence de la malnutrition aiguë globale a évolué de 15,30 % en 2017 à 12.7 % en 2020 (cible 2021/ 9%) et le taux de la prévalence de la malnutrition chronique est passé de 45,40% en 2017 à 45,1% en 2020 (Cible 2021/39%) L’insuffisance pondérale est passée de 34,6% en 2017 à 33.4% en 2020.
  •  Le taux de prévalence de l’anémie chez les femmes en âge de procréer est passé de 53% en 2017 à 58,4% en 2020. Ces prévalences sont largement au-dessus du seuil grave de 40% de l’OMS.
  • Le taux de couverture sanitaire a connu une légère amélioration entre 2017 et 2019, passant de 50,13% à 51,13 avant de s’établir à 51,1 en 2020 et le pourcentage de population située à plus de 5 km des formations sanitaires, couverte par les activités mobiles et foraines, a évolué en dent de scie sur la période 2017-2020, passant de 50% à 52,74%.
  • La densité de personnel de santé se caractérise par un déficit important en médecins et une réparation inéquitable inter et intra régionale. Actuellement, le système de santé du Niger compte 1 médecin pour 32 419 habitants (norme OMS 1/10 000) et 1 infirmier pour 3 227 habitants (norme 1/5000).

En vue de relever les défis que présentent ces indicateurs et accélérer l’atteinte des ODD à l’horizon 2030,, la CSU pourrait signifier une plus grande attention au dividende démographique, le renforcement de la lutte contre la malnutrition, l’amélioration de l’accès à l’eau potable, de l’hygiène et de l’assainissement, un effort accru en matière d’éducation, un système de santé centré sur les soins de santé de base, et la mise en place de filets sociaux dont des mécanismes ciblés de couverture contre le risque maladie.

C’est en ce sens qu’une Stratégie Nationale de la CSU est en cours d’élaboration au Niger. En matière de couverture contre le risque maladie, la stratégie propose de concentrer les efforts à court terme sur la refonte du dispositif de gratuité des soins pour les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes. Cette politique, qui date de 2006, a le mérite d’être portée à haut niveau. Pourtant le manque de financement et de professionnalisme dans sa gestion l’a rendu non fonctionnelle, à tel point qu’elle a mis sérieusement à mal le système de santé dans son ensemble. On assiste également à une hausse du paiement direct des ménages à près de 46% des dépenses totales de santé en 2019. En tout état de cause, la refonte de la gratuité est une urgence pour la CSU. Elle requiert une proposition technique nationale consensuelle. De plus, son financement dans le contexte national tendu requiert une coalition de très haut niveau pour asseoir le dispositif sur des engagements fermes et durables de l’Etat.

 

Lire plus

Une nouvelle collaboration est disponible !

Dans cette page Niger, trouvez désormais un aperçu de l'appui spécifique de l'expert en Couverture Maladie Universelle P4H. Depuis Septembre 2019, Bouchaib Mourjane appuie ce processus dans le cadre de l'initiative I3S et en tant que Personne Focale P4H.https://p4h.world/fr/universal-object-collaboration/appui-specifique-de-lexpert-p4h-cmu

Niger : Le decret portant Stratégie nationale CSU adopté

DECRET N° 2021 -583/PRN/MSP/P/AS  du 23 juillet 2021 portant adoption de la Stratégie Nationale de Couverture Sanitaire Universelle au Niger (SNCSU 2021-2030).

Création de l'INAM

Lors du conseil des ministres du 23 septembre 2021, le décret portant création d’un Etablissement Public à caractère Social dénommé Institut National d’Assistance Médicale du Niger (INAM).

Le Conseil des ministres précise que ce projet de décret est pris dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de couverture sanitaire universelle.

Projets

Actualités par pays

Accès aux soins Diabète

Diabète au Niger : Plaidoyer pour un accès aux soins

Remise I3S

Niger- Projet I3S : 157 Millions Fcfa en médicaments et consommables au profit des femmes et enfants de la région de Dosso

Convention Banque Mondiale

NIger : La Banque mondiale injecte des fonds dans la santé de la mère et de l'enfant

Création INAM

NIGER : Création de l'Institut National d’Assistance Médicale (INAM)

ENABEL-CMU

NIGER-ENABEL : Contribution à la stratégie nationale de CMU

Point focal P4H/Niger

P4H/SFHA NIGER : prise de fonction du point focal

Niger

Niger : la Stratégie Nationale de la CSU adoptée

National UHC Dynamics Card Niger

To overcome potential healthcare access deficits and the risk associated with catastrophic health expenditure, countries need to develop a sustainable system of social health protection, aligned with the SDG 3.8.2. The National UHC Dynamic Cards help to identify specific needs and gaps by presenting all relevant information on the UHC process in various countries. In this way, countries can learn from each other to achieve and maintain Universal Health Coverage (UHC). Click here to see the UHC process in Niger.